Des résidences pour les chercheurs basés à l’étranger

Modèle de résidence le plus classique et répandu, il concerne des résidences, d’une durée de 5 ou 10 mois, de scientifiques et/ou artistes qui sont lauréats de l’appel général annuel à candidatures ou bien d’autres appels à candidatures comme ceux pilotés par le RFIEA, Réseau français des instituts d’études avancées, dont l’appel FIAS, programme des résidences de recherche des Instituts français d’études avancées.

Projets individuels inscrits dans les programmes de recherche de l’Iméra

Dans ce cadre, les projets scientifiques sélectionnés sont individuels et s’inscrivent dans l’un des quatre programmes de recherche de l’Iméra et, pour une partie, prennent forme au sein de chaires cofinancées et animées avec un partenaire de l’Iméra, qu’il s’agisse d’organismes de recherche nationaux (Institut de recherche pour le développement (IRD), Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Centre national de la recherche scientifique (CNRS), d’instituts du site d’Aix-Marseille (Sciences Po Aix, Institute of Language, Communication and the Brain (ILCB), L’Institut Cancer et Immunologie (ICI), Aix-Marseille School of Economics (AMSE), etc.) ou encore d’institutions culturelles (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem).

Internationalisation de la recherche

Selon un principe d’internationalisation de la recherche, les résidents de l’Iméra sont affiliés à des institutions et/ou des scènes artistiques étrangères, partout dans le monde. Ils ne doivent pas avoir vécu plus de 12 mois en France dans les trois années précédant leur candidature. Ils sont généralement hébergés dans l’un des appartements du site de l’Iméra, et peuvent y être accueillis avec leur famille.

Chercheur en residence annuelle Institut d'etudes avancees iea
Chercheur en résidence à l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université, dans l’espace de coworking ©ChDelory 2015

Aperçu des différents appels à candidatures de l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université

L’appel général annuel à candidatures

Chaque année, l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université, ouvre 11 places de résidence d’une durée de 5 ou 10 mois, dédiées aux scientifiques et/ou aux artistes. Celles-ci sont distribuées sur quatre programmes (« Arts & sciences : savoirs indisciplinés », « Explorations interdisciplinaires », « Méditerranée » et « Utopies nécessaires »). Tout artiste et/ou scientifique intéressé peut candidater uniquement à une seule place parmi les suivantes :

Places de résidence du programme Arts & Sciences : savoirs indisciplinés
Places de résidence du programme Explorations interdisciplinaires
Places de résidence du programme Méditerranée
Places de résidence du programme Utopies nécessaires

Autres appels à candidatures

Chaque année, l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université, propose en partenariat avec des institutions nationales, régionales et mondiales des résidence de recherche d’une durée de 5 ou 10 mois, s’inscrivant dans un de ses quatre programmes de recherche.

Appel concernant les quatre programme de recherche de l’Iméra
  • L’appel à candidatures FIAS, programme du Réseau des instituts d’études avancées français (RFIEA)
Appels concernant le programme Méditerranée
  • L’appel à candidatures de la chaire Fulbright / Iméra sur les études migratoires
Appels concernant le programme Utopies nécessaires
  • L’appel à candidatures de la chaire LEST / Iméra sur les mondes du travail

Aller plus loin

Entretien avec Jim House, chercheur en résidence à l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université, et titulaire de la chaire Région Sud / Iméra : Germaine Tillon – Demain, la Méditerranée (année académique 2022-23)

Entretien avec Kate Watkins, chercheuse en résidence à l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université et titulaire de la chaire ILCB / Iméra : langage et cerveau (année académique 2022-23)

Entretien avec Nancy Rose Hunt, chercheuse en résidence à l’Iméra, Institut d’études avancées (IEA) d’Aix-Marseille Université et titulaire de la chaire AUF / Iméra : transformations structurelles et dynamiques institutionnelles en Francophonie (année académique 2022-23)